Usages en classe
Utiliser le traitement de texte en classe
Article mis en ligne le 23 mars 2010
dernière modification le 24 janvier 2019

++++

1) Principes d’utilisation

—  Saisies courtes et fréquentes, qui n’aboutissent pas forcément à une diffusion ou une mise en forme (activités considérées comme des essais, brouillon, notes, idées, premier jet...).

—  Limiter le temps à une tâche sans dépasser 15 à 30 mn d’affilées par élève

—  En fonction de l’activité menée, possibilité de reprendre le travail effectué à d’autre(s) moment(s)

—  Tous les élèves ne saisissent pas forcément du texte lors d’une même séance (activités différenciées avec/sans ordinateur, travail individuel, en binôme, .. sur ordinateur).

—  Ne pas privilégier une production finale : l’usage du traitement de textes peut se faire lors des phases de réécriture (sur des passages brefs).

—  Permettre en fin de séance un moment dédié aux échanges sur les nouvelles compétences acquises et en garder la trace.

—  Nommer les fichiers de manière à pouvoir les retrouver facilement en cas de perte

—  Possibilité de réécriture à partir de brouillon ; propre : - garder ou non les traces des brouillons ou essais antérieurs.

—  Inclure des sauts de lignes, éventuellement zones de couleurs différentes (pour insérer des modifications repérables)

—  Protéger la saisie en cas de probléme en :
-  commençant par enregistrer sous ...
-  en enregistrant les modifications tous les 5 ou 6 mots
-  paramétrant un enregistrement automatique régulier

—  Travailler à partir de modèles : de textes (garder une structure), de page (zones d’écriture, de correction)
-  Emplacement de référence identifiable et retrouvable par l’éléve
-  Distribution collective

++++

2) Activités

—  Tous les types d’écrits courts individuels

—  écrits collectifs ou à partir de dictée à l’adulte (saisis é plusieurs : partage des tâches)

—  Fragments de textes individuels plus longs

—  Listes, séries ou collections de mots ou de phrases (par thème, par catégorie grammaticale...

—  Légendes de photos ou d’images (travail avec les images séquentielles)

—  Abécédaires

—  Apprentissage :
-  Modèles d’écriture
-  Polices
-  Dessin d’écriture
-  écrire pour lire
-  Programmation de production d’écrit au CP
-  Copie (comment organiser un apprentissage méthodique)

—  Projets (exemples) :

-  Textes à dominantes injonctives :

  • Raliser un livre de cuisine, écrire des recettes imaginaires
  • écrire des fiches de règle de jeu
  • écrire des grilles de critères de réalisation ou de réussite

    -  Textes à dominantes narratives :
  • écrire un conte à plusieurs
  • écrire un questionnaire pour un défi lecture
  • écrire un roman-photo, une bd

    -  Textes à dominantes descriptives :
  • écrire un dictionnaire des mots tordus
  • écrire son portrait

    -  Textes à dominantes informatives :
  • Produire un menu, une carte d’invitation, …

    -  Textes à dominantes explicatives :
  • écrire un article (journal –chapeau, titre, inter-titre, sous-titre, …)

    -  Textes à dominantes poétiques :
  • écrire des textes illustrés
  • écrire une poèsie à la manière de ...

++++

3) Outils et ressources

—  Pour l’élève :
-  Mode d’emploi (fiches-guides) sur les opérations simples du traitement de textes (copies d’écran par exemple)
-  Fiches de références (table de correspondance lettres cursives/scriptes, majuscules/minuscules, règles de typographie)
-  Documents outils habituels (listes de mots, dictionnaires)

—  Pour l’enseignant :
-  Planning d’utilisation des ordinateurs par les élèves
-  Dossier de modèles de textes pour les activités

—  Exemple d’activités :
-  Mini-livres
(http://lecriveron.fr/indications.php
ou http://petitslivres.free.fr/index_techniques.htm)
-  Livrets, mini-journaux, affiches, jeux de cartes, de loto

—  Fonctionnalités :
-  Utiliser les nouvelles fonctionnalités des liens hypertextes
-  Intégration de documents, images, photos …
-  Correcteur orthographique : utilisation, pertinence, confiance, limite, évolution
-  Mise en évidence : barrer, surligner pour garder une trace des modifications apportées, pour avoir une meilleure visibilité de la correction.

++++

4) Compétences techniques pour l’enseignant

—  Créer un modèle de texte

—  Collationner rapidement sur une page plusieurs textes d’éléves afin de l’imprimer

—  Annuler une opération

—  Nommer et ranger efficacement les fichiers de travail

—  Insérer une image dans une feuille de traitement de textes

—  Pour l’enseignant et pour l’élève :
-  Préhension de l’outil scripteur : développer des automatismes de saisie (repérage de touches essentielles, association doigts-touches, frappe aveugle, ..)

Quelques exemples :